#059 – Les 3 puiseurs de notre énergie vitale ou comment renforcer sa vitalité ?

Les 3 puiseurs d'énergie vitale-Podcast Hygiene2Vie Alexandra Portail Naturopathe
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur pinterest

Les puiseurs de l'énergie vitale

Bonjour !

Tu tombes dans un état de somnolence après avoir mangé ? Tu te sens HS H24 ? Tu as le moral dans les chaussettes ? Tes pensées sont confuses ?  Tu aimerais te sentir plus en forme et avec plus d’énergie au quotidien ?
 
Comme je le dis très souvent, le corps est bien fait…jusqu’à un point de non retour. On s’épuise…nos organes sur-compensent et peuvent au fur et à mesure dysfonctionnent.
Plusieurs facteurs peuvent créer ces fuites d’énergie vitale.
Mettons l’accent sur trois d’entre eux. 
Trois facteurs très courants que j’appelle les trois puiseurs d’énergie.
 
Envie d’en savoir plus ? C’est parti pour la suite de l’épisode !
 

Renforcer son énergie vitale en limitant les puiseurs d'énergie

♥ Si cet épisode t’a plu et inspiré, partage-le sur instagram en mentionnant @alexandra_portail.naturo et hygiene2vie.podcastpour que je puisse te remercier et te repartager en retour.

♥♥ Retrouve une ressource sous format PDF dans laquelle je te partage mes 10 habitudes alimentaire à absolument éviter . Il te suffit de cliquer ci-dessous ! 

♥♥♥ Tu peux également laisser ton avis sur cette page ! Juste en haut 👆 C’est le meilleur moyen de le soutenir. Et n’hésite pas à partager ce podcast ou cet article à ton entourage pour qu’il puisse aussi en bénéficier !

Belle écoute ♡ 

Si tu préfères en prendre connaissance sous forme d’article par préférence ou troubles de l’audition, je te remets toutes les informations à l’écrit ci-dessous ! 

Que signifie être en bonne santé ?

Un état de santé optimal s’obtient en répondant aux besoins vitaux de l’humain. Parmi ces besoins vitaux, il en existe 4 qui constituent les piliers de la santé en naturopathie, à savoir :

  • l’alimentation,
  • l’activité physique,
  • le repos,
  • et la sérénité mentale.

Ils sont tous en interdépendance les uns avec les autres et sont tous importants. Il n’y en a pas un plus futile qu’un autre. 

Néanmoins, je souhaite aujourd’hui que l’on s’intéresse tout particulièrement aux puiseurs d’énergie venant de notre alimentation. 

Concernant la sérénité mentale, j’y ai dédié un certains nombre d’épisodes comme : 

Je t’invite grandement à aller y jeter une oreille pour t’occuper de ton hygiène émotionnelle. 

Mais revenons à nos moutons. Quels sont ces 3 puiseurs d’énergie qui créent des fuites dans notre réservoir de vitalité ?

Puiseur n°1 : Le sucre

En France, un adulte consomme en moyenne 30 à 35 kg de sucre par an, soit 6 a 7 fois plus qu’il y a 40 ans. Le sucre est une vraie drogue, elle est addictive, on ne peut plus s’en passer.

Certes le sucre et notamment les glucides sont pourvoyeurs d’énergie mais pas n’importe quels sucres et pas dans n’importe quelles quantités. 

Lorsque l’on est fatigué, triste, déprimé, contrarié, stressé, seul… on ressent une propulsion naturelle pour manger sucré. Une tablette du chocolat noir (ou plusieurs tablettes 🙂 ), des gâteaux de style Pépito, Petit Ecolier, des Kinder et compagnie…Ça te parle ? 

Pourquoi ? Parce que le sucre a la propriété de faire secréter par le cerveau de la dopamine,  un neurotransmetteur qui procure du plaisir par l’activation d’une sorte de “système de récompense”. La dopamine est d’ailleurs liée à des plaisirs abstraits comme écouter de la musique par exemple. Elle apporte donc du plaisir et de l’euphorie à l’organisme. Plus on consomme du sucre, plus le corps devient dépendant, car le cerveau s’adapte et fabrique davantage de récepteurs à dopamine. Et comme il faut satisfaire ces récepteurs, on mange de plus en plus de sucre…

Mais pourquoi faut-il décrocher du sucre ?

Le sucre fait produire, par le pancréas de l’insuline. Une hormone qui a le rôle de faire baisser le taux du sucre dans le sang (glycémie). Quand on mange des sucreries, ce taux augmente. Son rôle est de maintenir un niveau « normal » de sucre présent dans le sang. L’insuline se charge à le diminuer en dispatchant se sucre supplémentaire vers le foie, les muscles et les tissus adipeux. Le foie et les muscles sont vite saturés. Une partie du sucre est stockée en tant que glycogène et une autre grande partie est transformée en graisses (triglycérides). Les conséquences ? Prise de poids, obésité, troubles cardio-vasculaires…

Dois-je arrêter de manger du sucre ?

Les glucides sont importants en tant que source d’énergie pour le corps. On ne peut donc pas les bannir. Mais on peut choisir ses glucides en privilégiant des glucides complexes avec IG moyen à bas, sans non plus faire une fixette dessus au risque de tomber dans une relation malsaine avec notre assiette. 

Le sucre puise notre énergie vitale_Alexandra Portail naturopathe Hygiene2Vie
Les risques du lait et du gluten-podcast Hygiene2VIe Alexandra Portail Naturopathe

Puiseur n°2 : Le lait & le gluten

Le lait de vache

Pourquoi est-il mauvais pour notre santé et celle de nos enfants ?

1/ Regardons les animaux, une fois sevrés du lait maternelle, ils cessent d’en consommer. Seul l’Homme continue à boire du lait de vache au-delà de la petite enfance. 

2/ Le lait de vache contient un sucre : le lactose, lequel est digéré par une enzyme le lactase. Malheureusement les lactases cessent d’être sécrétées après la petite enfance : voilà pourquoi les animaux cessent de boire le lait maternel une fois sevrés. Et du coup ? Et bien du coup, notre système immunitaire lance des processus d’inflammation pour se protéger de ces (macro) molécules étrangères : rhino pharyngites, rhinites, sinusites, tendinites, dermatite, etc…

3/ Les facteurs de croissance et les toxines du lait de vache. Les produits laitiers d’aujourd’hui n’ont rien à voir avec ceux que buvaient vos parents ou grand-parents : insecticides, fongicides, pesticides, hormones, antibiotiques sont des substances que tu ingères lorsque tu bois du lait de vache. Les facteurs de croissance présents dans le lait de vache pour faire grossir le veau engendre chez l’Homme la prolifération de nos cellules pré-cancéreuses et les cancéreuses !

4/ L’hyperméabilité intestinale. Toujours à cause de la carence en lactase, notre intestin va s’épuiser pour diviser le lactose provoquant alors des fermentations récurrentes qui vont abîmer notre flore intestinale. Face à ces agresseurs, notre système immunitaire est hyper sollicité, anormalement sollicité…

Le gluten

Pour faire plus rapide sur ce point, contrairement au lait de vache, je ne suis pas contre le gluten ! Bien au contraire. Je ne te demande pas de le supprimer si tu n’êtes pas intolérant.

En revanche:

  • il est irritant, 
  • c’est une colle, 
  • il y a plus de gluten qu’avant et donc modérer

Je t’invite donc à trouver d’autres céréales plus anciennes pour alterner le bienfaits.

 

Puiseur n°3 : Le thé & café

Autant je ne suis pas une grande consommatrice de thé, autant, si tu me connais un peu et que tu me suis sur instagram, tu dois certainement savoir que je suis une adepte du café. J’aime son odeur, j’aime ses saveurs en fonction de sa provenance et j’aime le rituel et tout l’émotionnel que ça amène.

Mais pour autant, je suis également consciente de ce qu’il apporte autant en bienfaits qu’en méfaits sur ma santé. Par conséquent, je le consomme en tout état de cause et en conséquence. 

Le café

La molécule active du café est la caféine. Notre corps considère la caféine comme un produit toxique. L’effet coup de fouet d’une tasse de café est dû à une réaction de rejet de notre corps pour la caféine.

Le thé

Pour le thé, la molécule toxique est la théine.

Notre organisme fait tout pour éliminer ces toxines, et cela nous donne un effet trompeur de dynamisation.

Ces molécules toxiques sont des produits :

  •  acidifiants (rappelle-toi, un corps acide favorise les maladies),
  •  qui bloquent la digestion,
  •  qui favorisent les fermentations.

Un bon café ou un bon thé, à la fin du repas, n’est vraiment pas recommandé pour les raisons que je viens d’énoncer mais aussi parce que :

  • le café va avoir tendance à provoquer une vidange gastrique précoce,
  • le thé inhibe l’assimilation du fer.

Mais quelles solutions ? 

  • On les préfère les consommer en dehors de repas (au moins 2h avant ou après). 
  • On peut en consommer car ils sont riches en antioxydants mais pas de manière démesurée et pas en remplacement de l’eau pure car ils sont déshydratants. 1 à 2 tasses par jour maximum. Voire 1 jour sur 2 pourquoi pas ?
  • On peut tester des alternatives comme les infusions ou en la chicorée et garder sa tasse de café vraiment pour l’aspect dégustation et non pas par automatisme pour resté éveillé. Car ça ce n’est vraiment pas la bonne solution ! C’est un pansement sale que tu mets sur une plaie. 
Les risques du café et du thé_Alexandra Portail Naturopathe Hygiene2Vie

Conclusion

Tout est question de juste mesure, de conscience dans ce que tu fais ou ne fais pas. Ce n’est pas non plus la peine de te sacrifier et de supprimer un aliment radicalement qui te fait vraiment vraiment plaisir mais juste de le consommer modérément, en veillant à sa qualité et peut-être au meilleur moment de votre journée de manière à minimiser ses effets néfastes sur la santé. 

Bon, j’espère ne pas t’avoir trop démoralisé ! Si tu as la moindre question, n’hésite pas à me contacter. 

Lectures que je te recommande :

  • Livre : Je me libère du sucre, Marion Thelliez

  • Livre / E-Books : si tu souhaites découvrir les piliers fondamentaux pour adopter une alimentation saine et santé, simplement, retrouve tous mes conseils dans ces E-Book : 

Vous aimerez aussi

Podcast Hygiene2Vie- Vaincre les troubles digestifs chez les sportifs
Podcast
Vivre-pleinement-son-hypersensbilité-_Podcast-Hygiene2Vie
Podcast

Mes Services

Retrouvez toutes les prestations individuelles que j’ai créées pour que vous puissiez retrouver votre énergie vitale et booster votre vitalité

Consultations, coaching, yoga ou encore massage réflexologie… Trouvez votre bonheur !

Devenez actrice & responsable de votre santé

J’ai créé pour vous un ensemble de ressources vous permettant d’acquérir plus d’autonomie dans la reconquête de votre santé et de votre mieux-être.

Pratique avec moi

Rejoignez-moi sur votre tapis ! Je construis des flows accessibles à tous les niveaux, répondant aux différents besoins. Au travers d’enchaînements d’assanas spécifiquement conçus, je vous ouvre les portes du yoga. Venez découvrir une nouvelle pratique pour enrichir votre vie et maintenir un équilibre sain.

Les Guides Naturo

Dans le but de vous faire gagner du temps, je vous propose des ouvrages dans lesquels je vais droit au but et où chaque conseil a son importance. Gagnez en autonomie et comprenez simplement comment booster votre vitalité au quotidien. Mettez le pied à l’étrier pour acquérir des règles essentielles en santé naturelle.

L'Académie

Devenez votre propre coach en hygiène de vie ! Apprenez, enrichissez-vous et gagnez en autonomie grâce à cet accompagnement sur la durée. Mettez en place de façon progressive, des changements en termes d’alimentation, de mindset et de style de vie pour que puissiez retrouver énergie et vitalité. 

Inscrivez-vous à la lettre qui vous fera du bien

0% de spam, 100% de vitalité !

Recevez deux fois par mois, ma Lettre Hygiene2Vie dans laquelle je vous délivre mes conseils bien-être et lifestyle totalement inédits ainsi que mes derniers articles ou podcasts et plein d’autres surprises pour vous chouchouter. 

Parce que votre bien-être doit être une priorité,
profitez dès à présent d'un petit cadeau...

Abonnez-vous pour être sûre de n’en manquer aucune miette ! 🍪

Avis

5
Rated 5 out of 5
Moyenne de 5 sur 5 (1 avis)
Excellent100%
Très bien0%
Moyen0%
Mauvais0%
Très mauvais0%

No Title

Rated 5 out of 5
23 juin 2021

Tellement clair et limpide ton post !! On adore t’écouter. Merci🙏

Fanfan

Réponse de Hygiene2Vie

Merci beaucoup Fanfan 😍

Laisser un avis

Les champs obligatoires sont indiqués avec *