Addiction au sucre - mythe ou réalité ? Alexandra Portail Hygiene2vie Naturopathe

ASTUCE HYGIENE2VIE : Addiction au sucre : mythe ou réalité ?

Nos ancêtres étaient des cueilleurs puis chasseurs / cueilleurs.
Comme les aliments naturellement sucrés constituaient une excellente source d’énergie, l’évolution a fait en sorte que nous les trouvions particulièrement bons. Par opposition, les aliments au goût désagréable, amer ou aigre pouvaient être toxiques, avariés ou pas assez mûrs, et donc entraîner des maladies.

C’est ce qui a permis de maximiser nos chances de survie en tant qu’espèce !
Nous avons un système cérébral inné qui nous porte à aimer les aliments sucrés qui nous donnent de l’énergie.

Ne vous vous sentez donc pas mal à aimer le sucre. Vous êtes tout à fait normal(e) ! Mais nous savons aujourd’hui que le sucre et surtout l’excès de sucre peut amener à de nombreuses complications et est à l’origine de très nombreuses maladies de notre ère. 

D’où vient cette accoutumance ? Comment faire pour la diminuer et ainsi prévenir le développement de certaines complications ? 

Voyons tout ça ensemble !

Pourquoi sommes-nous tant accros au sucre ? 

Lorsqu’on mange des aliments sucrés, le système de récompense du cerveau (appelé système “dopaminergique mésolimbique”) est alors activé.
La dopamine est une substance chimique libérée par les neurones qui signale qu’un événement est positif.
Quand le système de récompense se déclenche, il renforce des comportements qu’on est ensuite plus susceptible de répéter.

Les poussées de dopamine provoquées par la consommation de sucre favorisent un apprentissage rapide de notre cerveau, ce qui nous porte à préférer ces aliments.

Alexandra Portail Hygiene2Vie Naturopathie aliment on transformé
Alexandra portail Hygiène2vie Naturopathe

Qu’est-ce que l’addiction au sucre ?

  1. Le 1er problème avec ce système de récompense, c’est qu’aujourd’hui, notre environnement regorge d’aliments sucrés. Il n’est donc plus nécessaire de partir à leur recherche, car on en trouve partout !
  2. Le 2ème problème, c’est que les aliments sucrés à l’époque étaient naturels, très nutritifs, et remplis d’antioxydants. C’est le cas par exemple des baies, des fraises et fruits rouges sauvages qu’ils pouvaient trouver sur leur chemin. Aujourd’hui, la plupart des aliments sucrés sont délétères pour la santé, de par leur composition.

Malheureusement, notre cerveau, lui, n’a pas changé sur le plan fonctionnel, et il aime vraiment le sucre !
Ou plutôt il a été entrainé à aimer le sucre !

C’est aussi le sucre qui est souvent consommé lorsque nous avons un petit coup de mou, une peine, un chagrin ou un moment de stress. C’est ce qu’on appelle l’alimentation émotionnelle (voici un article à ce sujet).

Mémoire, immunité, digestion : les impacts du sucre sur notre santé

L’hippocampe, une zone importante pour la mémoire est une autre région du cerveau touchée par une alimentation riche en sucre.

Le sucre entraine une réduction de la formation de neurones dans l’hippocampe, ainsi qu’une augmentation des substances chimiques liées à linflammation.

Cette inflammation générale de l’organisme induite par l’acidification de l’organisme, ou “acidification du terrain”, perturbe les différents systèmes :

Conclusion : tout le système est déstabilisé. Vous êtes anormalement épuisé(e), perturbé(e), nerveux, stressé(e), angoissé(e). Au final, cette inflammation vous empêche d’être en pleine santé et c’est le risque que votre corps ne fonctionne pas comme il le devrait !

Pour faire court :  
Si vous consommez régulièrement des boissons sucrées, des douceurs sucrées et autres produits sucrés (ou que vous en donnez régulièrement à votre enfant), cela attaque ces zones du cerveau, en créant dommages et dépendances.

Le sucre est partout !

La consommation régulière d’aliments à haute teneur en sucre amplifie les fringales, créant ainsi un cercle vicieux qui nous pousse à en manger toujours plus !
Notre société est droguée au sucre, sans même sans rendre compte.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande de limiter la consommation
À 25 grammes (six cuillères à café) de sucre ajouté par jour pour un adulte.
Et pour le bon développement d’un enfant, ils recommandent seulement 12 grammes par jour. 

Pour avoir un ordre d’idées, sachez qu’en France, la consommation moyenne avoisine les 100 grammes (24 cuillères à café) de sucre ajouté par jour.
Et oui ! 
Nous trouvons du sucre ajouté dans tout un tas de produits transformés et préparés (les biscuits, gâteaux, boissons, mais aussi plus étonnamment dans les produits salés préparés, dans les sauces, sauces tomates, soupes, bref, dans 80% des produits transformés.
On voit qu’il s’agit donc d’un gros changement pour beaucoup de personnes ! 

ALEXANDRA PORTAIL NATUROPATHE Hygiene2Vie-Granola maison
Alexandra-Portail-Naturopathe-Entraînement intuitif

Comment vaincre l’addiction au sucre ? 

Notre alimentation peut influencer notre capacité à résister aux tentations, ou au contraire à ne pas y résister !

La bonne nouvelle c’est que les capacités de neuroplasticité du cerveau lui permettent de se réinitialiser dans une certaine mesure.

  • Étape 1 obligatoire : réduire drastiquement votre consommation de sucre, en privilégiant les sucres naturels présents dans les fruits par exemple.
    Et en consommant des sucres ajoutés vraiment de façon occasionnelle.
  • Étape 2 : enclencher d’autres changements vertueux dans votre mode  et hygiène de vie :
    L’exercice physique peut améliorer ce processus (yoga, course à pied, marche, natation etc.)
    – Les aliments riches en acides gras oméga-3 sont également neuroprotecteurs et peuvent stimuler les substances chimiques du cerveau nécessaires à la formation de nouveaux neurones.

Ça vous dit d’entamer un processus de libération du sucre ?

N’hésitez pas à me contacter. Je serai ravie de vous accompagner dans cette démarche et de vous guider vers une hygiène de vie plus équilibrée et plus sereine 🙂

Que ça soit en bilan d’hygiène de vie ou en bilan alimentaire, à chacun son rythme. 

Très belle journée et prenez soin de vous 😉

Alexandra

PROGRAMME BIEN-ÊTRE

Je vous accompagne et vous guide à retrouver votre équilibre de vie, à retrouver une hygiène de vie qui vous corresponde et qui vous fasse du bien au travers du programme BOOSTER SON BIEN-ÊTRE.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *