Alexandra Portail Hygiene2Vie Natruopathie Conseils naturels pour diminuer le ronflement

Astuce Hygiene2Vie : Quelques conseils naturels pour diminuer le ronflement

Bonjour la compagnie, 

Que l’on soit le ronfleur ou la personne à ses côtés, le ronflement est un poison contre le bon sommeil. Or, à force de me lire 😉 vous devez savoir à quel point le sommeil de qualité est primordial à maintenir un état de bien-être, à notre récupération aussi bien nerveuse que musculaire.

Alors pourquoi ronflons-nous ? Et comment lutter contre le ronflement de manière naturelle ? 

Je vous dis tout…

Les causes du ronflement

Le ronflement correspond à ce bruit désagréable qu’un individu fait lorsqu’il respire fort durant son sommeil. Dans la majorité des cas, le ronflement n’est pas dangereux pour le ronfleur.

On estime que le ronflement touche environ 60% des hommes contre 40% des femmes. Il semblerait que la progestérone, une hormone que les femmes ont qui agirait comme protecteur de leurs tissus.

Plusieurs facteurs favorisent le ronflement :

  • Un dysfonctionnement physique (déformation de la cloison nasale)
  • Un surpoids (qui induit un rétrécissement des voies respiratoires)
  • Des amygdales volumineuses
  • La consommation d’alcool, de drogue et de tranquillisant
  • L’air trop sec
  • La position 
  • La congestion des voies respiratoires (rhume, allergies…)
  • Les somnifères
  • Des polypes (excroissances) dans les voies nasales

Avant de se ruer vers des solutions drastiques médicales et/ou chirurgicale, vous ne perdrez pas grand chose à tenter des solutions plus naturelles qui ne vous feront pas de mal dans l’absolu.

Quelles sont les solutions naturelles contre le ronflement ?

Vous allez voir ci-dessous un ensemble de conseils et d’astuces qui pourront vous aider ou aider votre conjoint à diminuer ces bruits nocturnes devenus insupportables.

Quelques astuces :

  • Faire attention au positionnement de l’oreiller par rapport à la tête, et ne pas le choisir trop mince : soulever le haut du corps avec deux oreillers ou surélever directement le haut du lit avec des petits carrés en bois, pour libérer les voies respiratoires
  • Ne pas boire un dernier verre d’alcool juste avant le coucher
  • Ne pas fumer une dernière cigarette juste avant le coucher
  • Opter pour un dîner sain, léger, peu acidifiant et produisant peu de colles, pour éviter de sécréter des mucosités qui comprimeraient le diaphragme
  • S’endormir sur le côté en non sur le dos
  • Réaliser un rééquilibrage alimentaire pour perdre les quelques kilos superflus
  • Se rincer la bouche avant le coucher avec une solution de mentholée (un verre d”eau avec 2 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée), pour limiter les mucosités nasales et de la gorge
  • Prendre une tisane d’orties, 3 fois par jour afin de limiter les inflammations nasales
  • Limiter les risques d’allergies dans la chambre à coucher : poussières, acariens, poils de chats…
  • Consommer de l’églantier ou de cumin noir en gemmothérapie (je vous conseille d’être suivi par un Naturopathe pour éviter toutes interaction).
  • Tester l’ostéopathie  qui vise à décongestionner l’ensemble des muscles de la langue.
  • Tester l’hypnose qui vise à libérer les frustrations non conscientes et non exprimées. En psychologie, il est dit que les personnes qui ronflent sont des personnes qui, éveillées, ne se permettent pas de s’exprimer par peur d’être rejetés ou critiqués.
Alexandra Portail Hygiene2Vie Natruopathie Conseils naturels pour diminuer le ronflement huile essentielle menthe poivrée

J’espère que ces quelques conseils vous aideront et vous éviteront la prise de certains médicaments. 

Avez-vous d’autres conseils à nous partager ?

Belle journée 🙂

Alexandra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *