#069 – Comment je fais sans pilule pour ne pas tomber enceinte ?

Comment faire pour ne pas tomber enceinte sans pilule ?
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur pinterest

Méthodes de contraceptions naturelles

Hello,
 
Pour faire suite à un précédent épisode durant lequel je t’explique un peu mon histoire sous pilule contraceptive et pourquoi j’ai décidé de l’arrêter,  j’aimerai te partager comment je fais pour ne pas tomber enceinte alors que je n’utilise AUCUNE contraception hormonale. 
 
C’est une question que l’on me pose souvent soit de femme à femme, soit de cliente à praticienne : “Mais si je ne suis plus de contraception, je vais tomber enceinte !”.

Comment éviter tout risque de grossesse, sans pilule contraceptive ?

Et tu as raison de te poser cette question totalement légitime ! Et je vais donc te présenter différentes méthodes naturelles dites de régulation des naissances qui te permettront d’éviter de tomber enceinte à chaque union, et ce, sans prendre des cochonneries de synthèse.

Au programme de cet épisode :

  • Observer son cycle pour comprendre et prendre confiance en son corps : comment faire ?
  • Quelles contraceptions sans hormone utiliser à l’arrêt de la pilule ?
  • Et les applications mobiles dans tout ça ? 

Je te laisse découvrir la suite dans cet épisode🎙

♥ Si cet épisode t’a plu et inspiré, partage-le sur instagram en mentionnant @alexandra_portail.naturo et @hygiene2vie.podcastpour que je puisse te remercier et te repartager en retour.

♥♥ Retrouve la ressource du Mandala Lunaire (template + explications) à télécharger gratuitement juste ci-dessous👇

♥♥♥ Tu peux également laisser ton avis sur cette page ! Juste en haut 👆 C’est le meilleur moyen de le soutenir. Et n’hésite pas à partager ce podcast ou cet article à ton entourage pour qu’il puisse aussi en bénéficier !

Belle écoute ♡ 

Si tu préfères en prendre connaissance sous forme d’article par préférence ou troubles de l’audition, je te remets toutes les informations à l’écrit ci-dessous ! 

Observer son cycle pour comprendre et prendre confiance en son corps

Une meilleure compréhension du cycle est certainement la chose la plus facile à faire mais la plus engageante : s’engager à prendre soin de soi et de sa santé. 

Comment faire ? 

Une fois l’ovulation observée, on sait scientifiquement que les règles se manifestent entre 10 et 16 jours après. À condition que le cycle soit dit “normal” et “physiologique”, à savoir fertile? En effet, la condition pour que ton cycle soit fertile, c’est que ta phase lutéale, autrement dit la phase qui suit ton ovulation et que tu connais certainement mieux sous le nom de phase prémenstruelle avec son lot de SPM (Syndrome Pré-Menstruel) chez certaines femmes, soit d’une durée d’environ 13 jours. 

Mais, et je dis bien mais, il arrive que cette phase soit raccourcie pour diverses raisons que ne pourrai pas t’expliquer ici mais qui feront l’objet d’un prochain épisode si tu le souhaites.

C’était une petite parenthèse que je referme. 

Quelles contraceptions sans hormone utiliser à l’arrêt de la pilule ?

Il existe plein de contraceptions sans hormone lorsque l’on commence à s’y intéresser ! En revanche, comme dans le cas de certaines contraceptions hormonales, il existe aussi des contraceptions peu fiables ou peu pratiques ou simplement pas pour toutes ! 

Je te propose de t’en présenter quelques-unes en te listant leurs avantages et leurs inconvénients pour chacune d’entre elles afin que tu sois en mesure de faire ton choix. Sache qu’il est important de se fier à l’indice de fiabilité contraceptive appelée Indice de Pearl lorsque tu seras amenée à choisir ta méthode de contraception non hormonale.  

1/ Le stérilet en cuivre

Aussi appelé DIU (dispositif intra utérin), il est en forme de T et mesure environ 3 à 4 cm. On le garde généralement entre 3 et 8 ans selon la marque du stérilet. Autant dire que tu es tranquille durant un long moment ! Il est différent du stérilet hormonal qui déverse en continu de la progestérone au niveau de l’utérus. Il existe différentes tailles de stérilet en fonction de ton anatomie.

  • Son avantage : il se retire facilement et ne modifie pas le cycle hormonal, est bon marché, durée d’utilisation longue, efficacité contraceptive élevé de 99, 2% (indice de pearl).
  • Son inconvénient : de part la diffusion du cuivre, il génère un inflammation à bas bruit que certaines femmes ne supportent pas. Les règles sont sensiblement aussi plus abondantes, il est donc déconseillé à toutes celles qui auraient une prédisposition à être anémiée. Risque d’expulsion pour certaines, d’infections pour d’autres.
 
2/ Le préservatif

Il parait que c’est le moyen de contraception le plus vieux du monde ! Pas étonnant. Qui n’a jamais utilisé un préservatif durant sa vie sexuelle ? Pourtant, nous avons tendance à ne pas vouloir l’utiliser sur du long terme. Quoi ? Tu utilises le préservatif alors que tu es en couple depuis plusieurs années ? 

Il s’avère que le préservatif a une efficacité théorique de 95% mais en pratique (soit dans la vraie vie avec son lot de surprises !), son efficacité chute brutalement à 85%.

À l’arrêt de la pilule, il peut être néanmoins une excellente option afin de laisser ton cycle revenir tranquillement. En effet, se jeter sur une nouvelle contraception sauf si elle a été mûrement réfléchie n’est pas une bonne idée. Le corps a été durant de longues semaines, parfois de nombreuses années sous hormones de synthèses. Il est donc nécessaire de lui laisser un temps de répit, pour aussi te laisser un temps de répit et apprendre à apprivoiser ton cycle que tu n’as peut-être jamais connu sous sa vraie facette. 

Ensuite, si tu le souhaites, le préservatif pourra aussi être utilisé sur la durée, mais couplé avec une méthode dite d’observation du cycle. Ainsi, lorsque tu auras une meilleure compréhension de ton corps, tu pourras en avoir l’usage seulement de façon ponctuelle (en période fertile). Néanmoins, si tu ne souhaites pas tomber enceinte, je te conseille plutôt l’abstinence durant ta période fertile pour être 100% sûre de toi. 

  • Avantages : peu coûteux, pratique, protège aussi des MST, plutôt fiable si bien utilisé.
  • Inconvénients : peut être irritant, doit être parfaitement mis pour éviter tout risque de grossesse.

Sache qu’il existe aussi le diaphragme et le préservatif féminin qui sont sans hormone. Néanmoins d’après l’OMS leur fiabilité contraceptive n’est que de 79%. 

 
3/ Le retrait

Cette pratique consiste à ce que ton partenaire se retire avant l’éjaculation. Cette pratique n’est pas du tout du tout fiable ! Son efficacité n’est que de 73%. Même si monsieur dit  « maîtriser » la technique, elle n’est pas fiable pour la simple et bonne raison qu’un liquide qui n’est pas du liquide séminal est produit pendant l’union et ce liquide est riche en spermatozoïdes. Donc si tu pratiques le retrait durant ta phase fertile, huummm… Tu peux tomber enceinte !

  • Avantages : sans hormone, universel, accessible à tous, immédiatement réversible
  • Inconvénients : faible taux d’efficacité, altère la libido

Je ne te conseille donc absolument pas cette méthode dans la cas de la régulation des naissances. 

Maintenant que nous avons vu les méthodes “matérielles”, passons à mon grand dada, le MEILLEUR des outils de connaissance et d’acception de soi, de son corps de femme, je te laisse deviner…

L’observation du cycle ! 

Lorsque l’on commence à s’intéresser à l’observation du cycle, on peut se sentir un peu déboussolée par le nombre de méthodes possibles et existantes pour observer son cycle et par le nombre d’informations associées. 

Je vais ici tenter d’éclaircir les choses. 

 

4/  La symptothermie

Cette technique d’observation du cycle, est un moyen de contraception et de conception. 

Mais que signifie symptothermie ? 

« Sympto » fait référence aux symptômes de fertilité (glaire et position du col de l’utérus) et « thermie » à la température.

Il s’agit d’une méthode d’auto-observation qui permet à la femme de savoir quand est-ce qu’elle se situe en période fertile et quand est-ce qu’elle n’est pas fertile. Ainsi, elle pourra, avec son partenaire, adopter les bons gestes, soit pour concevoir, soit pour éviter une grossesse non désirée.

Les critères combinés de cette méthode nous donneront de nombreuses indications concernant notre fertilité (donc l’ovulation). Si nous sommes capable de l’identifier, nous saurons donc potentiellement quand une femme rentre dans sa phase fertile et quand elle a un risque ou chance (ça dépend comment on voit les choses) de tomber enceinte. 

À titre de comparaison avec la pilule qui a un indice de PEARL (indice de fiabilité contraceptive) de 99, 7% en théorie et de 91% en pratique, la symptothermie quant à elle, a un indice de PEARL de 99, 6% et de 92% en pratique. Pas mal non ?!

Au-delà de la simple méthode naturelle de conception ou de contraception, c’est aussi un excellent moyen de connaissance du cycle. Quand tu comprends le fonctionnement de ton cycle, tu comprends ton fonctionnement hormonal et par effet cascade, tu comprends et acceptes mieux ton état émotionnel et physique. C’est un moyen très efficace pour te reconnecter à ta nature profonde & cyclique !

Comment ça marche ?

Le principe de base, pour un maximum de fiabilité, est de prendre en compte au moins 2 des 3 indices suivants :

  • La glaire cervicale : la glaire cervicale évolue tout le long de notre cycle sous l’influence hormonal. Précédent l’ovulation, notre glaire va se modifier en devenant plus transparente, fluide type blanc d’oeuf.
  • La température prise au réveil : elle augmente entre 0,2 et 0,5 degrés après l’ovulation.
  • Le col de l’utérus : il est bas, dur et fermé lors de la période infertile puis au contraire il est haut, mou et s’ouvre à l’ovulation pour faciliter le passage des spermatozoïdes.

Chaque jour, on prend donc 5 min pour observer 2 ou 3 de ces indices et on les reporte sur son joli petit journal de suivi ou sur son application de téléphone : comme Mooly par exemple. 

Pour qui cette méthode est-elle adaptée ?

  • Pour toutes les femmes menstruées peu importe la régularité de leur cycle et de leur âge.
  • Les femmes pré-ménopausées et les femmes allaitantes peuvent aussi pratiquer la symptothermie.
  • Evidemment, il ne faut pas être sous contraceptif hormonal !

La pratiquer à deux est aussi un excellent moyen pour le partenaire de reprendre sa place et d’alléger la charge contraceptive de la femme tout en renforçant les liens. Comme on dit : à deux c’est mieux !

  • Avantages :  autonomie, santé, peu onéreux, efficace, détecte les éventuelles anomalies, gratuit, pour toutes les personnes menstruées, sans effets secondaires.
  • Inconvénient : ne protège pas des MST, nécessite une observation quotidienne, nécessite une prise de la température tous les matins (température buccale, annale ou vaginale), abstinence totale en période de fertilité si on ne souhaite pas tomber enceinte, durée d’instruction nécessaire de 3 cycles environ pour bien comprendre son cycle. 
 
5/  La méthode BILLINGS

Dans la même veine, la méthode Billings qui est elle aussi une méthode d’observation. La Méthode d’Ovulation Billings a été découverte dans les années 1960-1970 par les Docteurs John et Evelyn Billings, médecins australiens,

Cette méthode se rapproche beaucoup de la symptothermie à la différence qu’elle ne se base ni sur la prise de la température ni sur l’aspect du col de l’utérus. Cette méthode est donc, à mon sens, plus accessible et reste très fiable à condition qu’elle soit bien expliquée par un moniteur agréé. 

Les deux critères et seulement deux, que la femme doit suivre sont : 

  • l’observation de la texture de sa glaire cervicale
  • l’observation des ses sensations à la vulve (est-ce que je me sens sèche, humide ou mouillée : comme si j’avais mes règles mais ce n’est pas le cas)

Pour être fiable, la méthode doit être bien comprise de la femme. Une grande majorité de femmes, pendant la plus grande partie de leur vie féconde, peuvent tenir leur tableau d’observations et pratiquer la méthode sans difficulté. D’autres peuvent avoir besoin, pour certaine période de temps, d’un suivi régulier, personnalisé par une monitrice (ce peut être en période d’allaitement ; après l’arrêt d’une pilule contraceptive ; en péri-ménopause ; lorsque se présentent certaines pathologies).

J’ai d’ailleurs fait ce choix de contraception naturelle et je suis en cours de formation pour devenir monitrice. Donc si ça te chante de tenter l’expérience, n’hésite pas à me contacter ! 

 
6/ Lady Comp

Ce dispositif permet de détecter l’ovulation grâce à la courbe de température basale. Comme pour la symptothermie. La température basale est la température qu’on prend tous les matins avant même de mettre un pied hors du lit ! La méthode LADY-COMP est fiable à 99,3% et ce dispositif existe depuis plus de 30 ans avec des statistiques basées sur des années d’utilisation. 

Le LADY-COMP s’utilise aussi bien pour des cycles irréguliers. Si l’on suit bien les recommandations de mise en route et de pratique (intégration des données personnelles, signalisation précise du début des règles, prise quotidienne avant le lever…) cet appareil permet de gérer ses cycles avec précision et sécurité. Pour les trois premiers mois il faut juste être patiente, beaucoup de jours sont « oranges » (ne permettant pas de savoir si l’on est fertile ou pas), c’est le temps nécessaire pour que l’appareil intègre les différentes données personnelles pour ensuite faire un calcul exact et donner un résultat fiable. Enfin, les derniers moniteurs qui sont proposés sont encore mieux car ils permettent en plus de renseigner le paramètre très important de la glaire cervicale.

  • Avantages : sans hormone, l’appareil fait le suivi pour vous, facile d’utilisation, possibilité de payer en 5 fois, non-intrusif, moralement acceptable par tous, immédiatement réversible, aucune altération de la libido
  • Inconvénients : cher, pas adapté en cas d’insomnies, d’alcoolisme récurrent, travailleurs de nuit, mamans de bébés qui tètent la nuit ou d’enfants ne font pas leur nuit.

Mon avis ? 

Bien que fiable, je trouve un peu dommage de devoir débourser autant pour suivre son cycle. Et d’autant plus que l’on se dédouane un peu en remettant notre cycle dans les mains d’un appareil, même très bien conçu. 

Mais je ne suis aucunement contre ! C‘est juste ma pensée très personnelle.

 
7/ Le journal menstruel ou Mandala Lunaire

Tu peux aussi tout simplement suivre ton cycle sur un calendrier, en notant les détails de tes saignements et symptômes. Cela t’aidera à bien comprendre ton cycle. Inscris le début et la fin de tes règles puis décrit le flux, toutes douleurs ou inconforts, tout symptôme (ballonnements, seins sensibles) ou tout changement d’humeur ou de comportement que tu ressens. Après plusieurs cycles, tu seras en mesure d’en reconnaître les tendances ou de détecter les irrégularités qui surviennent. 

Personnellement, j’utilise un mixte entre méthode Billings et journal menstruel. Autrement dit, je suis les critères de la méthode Billings ainsi que les codes couleurs et j’y associe en plus d’autres aspects de mon hygiène de vie : physique et émotionnelle. Toujours dans l’objectif d’en savoir plus sur mon fonctionnement de femme. Une vraie passion ! Surtout depuis que j’ai retrouvé mes cycles…

J’ai d’ailleurs conçu un mandala Lunaire que tu pourras télécharger gratuitement pour t’en faire un template, soit pour l’utiliser tel quel soit pour t’en inspirer. Tu le trouveras en ressource gratuite dans l’article lié à cet épisode, disponible sur mon site internet dans la section BLOG & PODCAST.

 

Pour terminer cet épisode, tu te poses peut-être la question des applications mobiles que l’on voit fleurir sur Apple Store ou Google Play ? 

Comme pour le cas du LADY COMP, je ne suis pas fan de déléguer ma vie à une application. Le LADY COMP reste fiable car basé sur ton propre algorithme. 

Par contre, concernant les applications gratuites ou payantes que l’on peut trouver un peu partout, la fiabilité n’est pas au rendez-vous. En effet, ces applications se basent sur la vision qu’un cycle est toujours le même mois après mois. Or, ce n’est absolument pas le cas ! Ni d’une femme à une autre, ni d’un cycle à un autre pour une même femme. 

Rien ne vaut ton observation ! 

En revanche, s’aider d’une application pour prendre des notes et rendre la chose un peu plus fun peut-être que l’utilisation d’un papier et d’un stylo, pourquoi pas… Mais dans ce cas, l’utilisation de l’application n’est pas vraiment la même.

Si je devais résumer cet épisode : 

La contraception est une affaire très intime et personnelle. La ou les méthodes qu’on choisi sont très importantes pour la tranquillité d’esprit, celle de la relation avec l’autre et de la sexualité. Il existe un large éventail de possibilités que l’on est libre d’explorer, de mélanger et d’apprendre pour trouver SA propre combinaison parfaite (le préservatif, le stérilet au cuivre, la méthode de la symptothermie, la Méthode Billings etc.).

Il est important de prendre le temps de découvrir d’autres méthodes, de voir comment elles s’adaptent à ta personnalité, à tes besoins physiques et au niveau de ton intimité, garantissant toujours la sécurité recherchée, tant pour la contraception que pour la protection contre les maladies sexuellement transmissibles.

Le secret selon moi, réside dans un choix véritablement informé et responsable (pas comme on a eu l’habitude de vivre lorsque l ‘on était sous contraception hormonale…). Les femmes d’aujourd’hui ont à leur disposition de nombreux outils précieux.

Rétablir le rythme naturel du cycle, communiquer plus profondément avec les signaux du corps, se respecter soi-même et son intégrité dans la relation ainsi que celle de l’autre et réaffirmer son droit à la santé sans souffrances inutiles, sont la véritable libération que recherchent les femmes.

Enfin et non des moindres, c’est un choix qui doit se faire à deux si tu es en couple. Pour te sentir soutenue et parce que la contraception n’est pas que l’affaire de la femme. Elle implique la femme et son partenaire ! Et ça, tu dois réussir à alléger ta conscience en te reposant un peu plus sur la personne qui partage ta vie♥︎

Pour aller plus loin

Plus jamais malade !

Livre Plus jamais malade_Alexandra Portail Naturopathe

Le livre qui réunit les 3 clés de la santé naturelle : alimentation vitalisante et végétale, immunité et digestion.

Ciao Pilule !

Programme Naturopathie BYE BYE Pilule

Le programme audio complet qui te guide étape par étape pour arrêter la pilule sereinement.

Vous aimerez aussi

Quelle méthode de sevrage adopter lorsque l'on arrête la pilule contraceptive ? Podcast Hygiene2vie
Podcast
LÉclosion-de-Chloé-se-débarrasser-de-ses-démons-et-enfin-vivre-confiance-en-soi-acné-et-changement-de-vie_Podcast-Hygiene2Vie
Podcast

Mes Services

Retrouvez toutes les prestations individuelles que j’ai créées pour que vous puissiez retrouver votre énergie vitale et booster votre vitalité

Consultations, coaching, yoga ou encore massage réflexologie… Trouvez votre bonheur !

Inscrivez-vous à la lettre qui vous fera du bien

0% de spam, 100% de vitalité !

Recevez deux fois par mois, ma Lettre Hygiene2Vie dans laquelle je vous délivre mes conseils bien-être et lifestyle totalement inédits ainsi que mes derniers articles ou podcasts et plein d’autres surprises pour vous chouchouter. 

Parce que votre bien-être doit être une priorité,
profitez dès à présent d'un petit cadeau...

Abonnez-vous pour être sûre de n’en manquer aucune miette ! 🍪

Avis

0
Noté 0 sur 5
Moyenne de 0 sur 5 (0 avis)
Excellent0%
Très bien0%
Moyen0%
Mauvais0%
Très mauvais0%

Laisser un avis

Les champs obligatoires sont indiqués avec *