Alexandra Portail Naturopathe Hygiene2vie - Comment soulager naturellement les allergies saisonnières

ASTUCE D’HYGIÈNE2VIE : Comment soulager naturellement les allergies saisonnières ?

L’arrivée du printemps est souvent synonymes de cauchemars pour toutes les personnes atteintes par les allergies saisonnières. Elles touchent plus de 25% des Français de fin mars jusqu’au début de l’automne, avec un pic aux alentours de mi-avril.

Alors qu’est-ce qu’une allergie ? Pourquoi sommes-nous tant sensibles au printemps et surtout, comment soulager et prévenir l’apparition des allergies printanières ? 

Découvrons tout cela ensemble ! 

 

Comment savoir si je suis allergique ?

L’allergie saisonnière se manifeste généralement par une série de symptômes respiratoires menant à la rhinite allergique, aussi appelée « rhume des foins ». On peut observer des éternuements répétitifs, un toux persistante, des larmoiements, une respiration sifflante, des maux maux de tête ou encore une fatigue anormale.

Dans de plus rares cas, on peut aussi observer des crises d’asthme, des oedèmes ou de l’urticaire.

Alexandra Portail Naturopathe Hygiene2vie - Comment soulager des allergies au pollen
Alexandra Portail Naturopathe Hygiene2vie - Comment soulager naturellement les allergies

Quel est le mécanisme allergique ? 

L’allergie saisonnière se déroule en 2 phases : 

  • La sensibilisation : c’est le 1er contact avec la substance (pollens, acariens, poils d’animaux, aliments…). Le corps va stimuler des globules blancs qui vont à leur tour activer les lymphocytes B, qui à leur tour vont produire des anticorps spécifiques destinés à lutter contre l’allergène. Vous l’aurez compris, c’est tout le système immunitaire qui est réveillé. Si vous souhaitez savoir comment renforcer votre immunité durant le printemps, visitez cet article. Tout ces évènements se passent en silence, à notre insu. La majorité des personnes touchées par l’allergie saisonnière est sensibilisée dès l’enfance.
  • Le déclenchement : à chaque nouvelle rencontre, le corps est à présent prêt à combattre l’allergène ! Les anticorps vont se « décomposer » en présence de la substance allergène en libérant massivement des substances chimiques (dont l’histamine), principale responsable des symptômes allergiques.

Pourquoi suis-je allergique ? 

Plusieurs explications possibles : 

  • Le mode de vie et la pollution atmosphérique sensibilisent davantage les muqueuses respiratoires et pourraient aussi agir sur les pollens en modifiant leur structure biochimique et ainsi démultiplier leur agressivité. Ces pollens « mutants » sont alors constitués d’un agrégat de particules fines (diesel, etc.), et possèderaient la faculté de pénétrer plus profondément dans l’arbre bronchique.
  • Les troubles intestinaux ont été mis en cause dans le phénomène allergique (source : Grangette, C. (2011) Probiotiques et régulatation de la réponse immunitaire : impact sur les maladies allergiques et les maladies inflammatoires intestinales. Phytothérapie 9;93-99). Et oui, nous l’avons déjà vu à plusieurs reprises, les intestins représentent le véritable siège de l’immunité et leur efficacité se construit dès la naissance ! Un accouchement par césarienne, la prise d’antibiotiques dès le plus jeune âge, une dysbiose intestinale et autres troubles digestifs réduiraient la tolérance du système immunitaire.
  • Le stress et le manque ou la mauvaise qualité de sommeil pourraient aussi rentrer en cause. Il existe un lien très fort entre l’intestin et le cerveau donc entre l’immunité et notre cerveau ! L’anxiété, les émotions « négatives » ou le manque de sommeil peuvent entraîner de graves modifications du microbiote intestinale. 
Alexandra Portail Naturopathe Hygiene2vie - Comment soulager naturellement les allergies printemps

Comment soulager naturellement les allergies ?

Lorsque le printemps arrive, il est impossible d’échapper totalement aux pollens. Toutefois, il existe quelques gestes simples qui permettent de limiter leur présence au quotidien.

En voici une liste assez complète : 

  • Éviter de faire sécher du linge en extérieur
  • Essayer de garder les vitres de la voitures fermées
  • Aérer son habitat avant le lever du soleil ou pendant la nuit
  • Utiliser si possible une ventilation équipée d’un filtre à particules HEPA
  • Préférer la douche le soir, se laver les cheveux et se changer avec des vêtements qui n’ont eu aucun contact avec l’extérieur
  • Regarder les calendriers des pollens en ligne pour connaître la nature et l’importance de la pollinisation dans votre région 
  • Les oeufs de caille : leurs propriétés antiallergiques sont dues à leur richesse en ovomucoïdes et en ovoinhibiteurs, des puissants inhibiteurs d’enzymes impliquées dans la réaction allergique. Ils atténuent significativement les symptômes liés aux allergies (saisonnières, poils d’animaux, acariens, poussières etc.).
  • La quercétine : puissant antioxydant végétal qui inhibe la formation ds médiateurs de l’inflammation, d’histamines et de cytokines. On en trouve à l’état naturel dans les oignons rouges, l’ail, le brocolis ou encore les haricots verts). Au début du printemps, une complémentation peut être utile. 
  • Les orties : plante dépuratibe qui diminue les symptôme du rhume des foins. 
  • Les oligo-élements (zinc et cuivre) : un déficit en zinc peut avoir un impact sur les mécanismes liés aux allergies. Le cuivre est également important dans la régulation du système immunitaire. Veillez à votre alimentation. Une complémentation (sous réserve d’en parler avec un Naturopathe peut être aussi intéressante). 
  • Les omega 3 : acides gras précurseurs des molécules anti-inflammatoires. La forme EPA est particulièrement importante comme antiallergique. On les trouve dans les petits poissons gras, les graines de chia, les graines de chanvre, les graines de lin. 
  • Le curcuma : épice anti-inflammatoire naturel grâce à sa curcumine. Le consommer avec du gingembre ou du poivre pour une meilleure assimilation. Ne pas hésiter à en saupoudrer sur vos plats ou encore à boire un lait d’or (voici ma recette !)
  • Les bourgeons de cassis : en gemmothérapie, ils possèdent une action anti-inflammatoire semblable à la cortisone sans effet secondaire. Ils sont donc efficaces pour lutter contre les phénomènes allergiques. Vous pourrez en trouver chez Herbolistique.

J’espère que cet article vous aura aidé ! 

Si vous souhaitez vous pencher sur la santé de vos intestins ou encore débuter une complémentation, n’hésitez pas à me contacter pour en savoir plus. Je serai ravie de pouvoir vous accompagner dans cette démarche. 

Voici d’autres liens qui pourraient aussi vous intéresser : 

Belle journée 🙂

Alexandra

♡SOUTENIR MES CRÉATIONS♡

Vous pouvez soutenir mon travail en effectuant une petite donation en cliquant sur le bouton ci-dessous.
 
… Se faisant, vous aurez accès à des contenus exclusifs, réservés aux personnes me soutenant… !
 
Un grand merci à vous♡

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *